[./ecole_de_musique.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
FOIRE AUX QUESTIONS

Dans cette rubrique vous pouvez retrouver les questions qui nous sont les plus fréquemment posées à propos de l'enseignement de la musique et du chant et les réponses que nous leur donnons en fonction de notre expérience.
A quel âge peut-on débuter l'apprentissage d'un instrument ?

L'âge idéal pour débuter dépend en premier lieu de la motivation qui est le moteur essentiel pour progresser : tout individu est à priori capable d'apprendre à jouer quel que soit son âge. Bien sûr, chez les enfants ou les adolescents, baignant dans le système scolaire, les progrès sont les plus rapides, surtout au niveau de la motricité, mais les adultes comprennent davantage les aspects techniques. L'idéal pour un enfant est de débuter l'apprentissage de la musique dès l'entrée en CP ; voire en grande section de maternelle pour certains, il abordera en effet le solfège naturellement, en même temps que la lecture alphabétique...
Des adultes entre 25 et ... ans, qui ont toujours souhaité jouer de la musique, mais n'en ont pas eu l'opportunité ni les moyens, nous demandent souvent s'il n'est pas trop tard pour eux de se lancer à présent. Nous répondons que seule compte la volonté, le temps et la passion que l'on met dans ce but... ainsi qu'un bon enseignement.

Y-a-t-il de instruments plus faciles à apprendre que d'autres ?

Chaque instrument a ses spécificités et à ce titre ses degrés de difficulté. Jouer du triangle requiert le sens du rythme, sans compter que le percussionniste ne joue pas que du triangle...
A première vue, le chant -qui utilise la voix humaine- instrument qui fait partie intégrante de notre corps et dont on sert depuis tout petit, n'est pas "joué" de la même façon par tout le monde et nécessite un apprentissage adapté, pour être maîtrisé. Tout dépend également le niveau de jeu que l'on veut acquérir, "gratouiller" ou "jouer" de la guitare, telle est la question. L'importance de l'enseignement, adapté  à chaque individu et planifié en accord avec les objectifs fixés avec l'élève est prépondérant.

Je n'ai pas l'oreille musicale, je chante faux, puis-je apprendre la musique ?

Avoir l'oreille ou non est une chose subjective qui ne demande qu'à être travaillée. Certaines personnes, bercées au son de la musique depuis l'enfance, ont acquis une culture musicale et ont ainsi travaillé leur oreille inconsciemment. Il est entendu qu'il existe des disparités entre les individus et que certains d'entre nous évoluent plus facilement que d'autres. Certains doivent travailler deux fois plus que d'autres pour le même résultat... Mais aucun génie ne naît de l'oisiveté, le travail paie un jour ou l'autre ! « Le génie représente un pour cent d'inspiration et quatre-vingt-dix-neuf pour cent de transpiration. » (Thomas Edison).
 
Le solfège est-il obligatoire pour apprendre un instrument ?

Peut-on dire que l'alphabet, la lecture et la grammaire sont-ils utiles pour parler, communiquer, s'exprimer en public ? Tout dépend avec qui et dans quelles proportions... Peut-on évoluer en ne sachant pas lire ? Vous ne pourriez même pas réfléchir à ces questions si c'était le cas puisque nous vous la posons ici par écrit.
Le solfège est le moyen de communication des musiciens, seule langue internationale et peut-être universelle!
On peut toujours fabriquer des codes, trouver des subterfuges pour éviter cet apprentissage mais pour combien de temps... Le solfège s'acquiert très vite à condition de le pratiquer régulièrement comme on a appris à lire. Notre école incorpore le solfège en même temps que l'on apprend l'instrument, progressivement, sans sacralisation.
Retour dans le hall ?